Revue#4 – La cosmétique instrumentale : mon expérience

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler de cosmétique non pas de cosmétiques « classiques » mais de cosmétiques instrumentales. Depuis quelques années, la beautysphère s’est retrouvée assaillie de brosses nettoyantes en tout genre (telles que les Clarisonic par exemple) afin de nettoyer en profondeur le visage. Ces brosses bien qu’assez coûteuses, (comptez 200€ pour certaines 😱) étaient dotée de brosses interchangeables afin que la brosse puisse s’adapter à tout types de peaux.

Après avoir eu de l’acné, je conserve malgré tout des cicatrices et des imperfections apparaissent très fréquemment sur des zones localisées de mon visage : c’est pour cela que ce genre « d’outils » m’ont interpellés. Alors, que cachent donc ces objets, sont-ils vraiment utiles ou sont-ils au contraire, de véritables gadgets?

Pour être honnête, j’étais très septique au début surtout lorsque je regardais les revues à propos de la Clarisonic, ce qui me posait problème c’était l’hygiène de la brosse. Etais-ce facile d’entretien? La réponse à ce genre de questions me laissaient plutôt dubitative et puis, il ne fallait pas oublier que le changement de la brosse tout les trois mois était nécessaire pour continuer à l’utiliser (ce qui se traduisait par un investissement sans fin au final).

Jusqu’au jour où j’ai vu apparaître d’autres appareils et c’est de ce genre d’appareil dont je voulais aborder le sujet aujourd’hui, j’en possède trois au total :

img_0363

👉🏼 La lumière Free Skin de chez Talika :

img_0368

Parlons tout d’abord de la lumière pulsée Free Skin de chez Talika, cet objet aux apparences inédites attiré mon attention. Comment de « simples lumières » peuvent apporter un soin au visage? Comment ses lumières colorés peuvent neutraliser les rougeurs et les imperfections à la fois?

Ce que la marque en dit :

Inspiré des travaux de la NASA sur les propriétés de la lumière, Free Skin est un appareil unique qui combine 2 longueurs d’ondes qui aide à cibler les imperfections.

Lumière bleue (440 nm)
– Cible la prolifération des bactéries
– Aide à réguler la production de sébum responsable des brillances

Lumière rouge (630 nm)
– Apaise et réduit les rougeurs cutanées
– Atténue les imperfections

Comment l’utiliser ? L’utilisation est simple et rapide : Une pression sur l’appareil suffit pour que la lumière s’allume, il faut juste « faire glisser » la lumière sur les zones concernées jusqu’à que celle-ci s’éteigne au bout d’une minute. Ce geste est à répéter deux à trois fois par jour et on peut l’utiliser autant sur peau nue que maquillée. Personnellement, je l’utilise toujours après avoir nettoyé ma peau et avant d’appliquer ma crème. Je l’utilise au quotidien matin et soir (il est rare que je l’oublie tellement elle fait partie intégrante de ma routine).

Ce que j’en pense : J’ai été agréablement surprise, je ne pense pas qu’il ai eu de réels effets sur mes rougeurs mais il a considérablement diminuer mes imperfections, je n’en ai quasiment plus (si c’est le cas, ce ne sont plus le même genre de boutons qui font mal et qui tardent avant de disparaître). Certaines le surnomme de baguette magique et je n’en aurai pas dit mieux : mes imperfections sont visibles certes, mais beaucoup moins qu’avant. Il a de meilleurs effets cicatrisants que toutes ces crèmes qui jouent ce rôle avec un avantange de taille : celui d’être ne pas être asséchant. Je ne vois que des avantages à ce produit que j’ai parfaitement intégré à ma routine, de plus, il n’y’a aucun entretien à effectuer si ce n’est de changer la pile (elle fonctionne avec une pile LR6) !

Son prix : 69,95€ chez Sephora (je vous conseille tout de même d’attendre un bon de -25%).

👉🏼 La Lucea de chez Lanaform :

img_0369

Alors oui, Sephora propose celle de chez Foreo (de 139€00 à 199€00 selon les modèles) mais bien que j’aime tester des produits, le prix m’a toujours rebutée surtout si celui-ci se révélait être inefficace. Ce genre de brosse m’intéressait beaucoup par son revêtement en silicone qui selon moi, est beaucoup moins contraignant au niveau de l’entretien qu’une brosse à poils telle que la Clarisonic. C’est alors que j’ai trouvé mon bonheur chez Boulanger en tombant par hasard sur la brosse Lucea de chez Lanaform qui est bel et bien une copie de la Foréo en beaucoup moins chère sauf qu’elle est plus petite que le modèle originale. Je n’ai pas hésité une seule seconde malgré le fait que cette brosse soit adaptée à tout les types de peaux.

Ce que la marque en dit : 

Lucea est un appareil de beauté conçu spécialement pour nettoyer votre visage en profondeur. Grâce aux vibrations et aux microbilles de silicone, il nettoie les pores de votre visage et le débarrasse de toutes ses impuretés. Il enlève également l’excès de sébum et les traces de maquillage.

img_2232

Comment l’utiliser ? Personnellement, j’applique mon nettoyant (n’importe qu’elle texture fonctionne) sur la brosse , j’humidifie mon visage et j’effectue de légers mouvements circulaires sur mon visage sans appuyer trop fort tout en suivant le rythme de la vibration. J’insiste un peu plus longtemps sur la zone T. Il suffit juste de rincer et la peau retrouve toute sa douceur. Je l’utilise deux fois par semaine.

Ce que j’en pense : J’apprécie également cet appareil pour la facilité de son utilisation (il est selon moi, l’équivalent du modèle Luna Mini de chez Foréo) , il y’a différentes parties de picots qui sont présentes afin de s’adapter à tout types de peaux (les picots les plus écartés sont destinées aux peaux grasses par exemple). L’appareil est ergonomique, très maniable, il s’adapte parfaitement à la paume de la main. J’aime le fait que l’on puisse régler l’intensité des vibrations en pressant les boutons + et -. La brosse ne fait absolument pas mal et je n’ai pas de réaction cutanée, pourtant, ma peau est très sensible, de plus, la batterie n’a pas besoin d’être rechargé souvent (je la possède depuis plus d’un an et j’ai du la recharger une ou deux fois à raison de deux utilisations par semaine). Le seul petit bémol que je puisse lui trouver est l’absence de minuteur qui est lui présent dans la véritable version, mais ce n’est qu’un détail.

Son prix : à partir de 20,09€ chez Boulanger (disponible en 3 couleurs : la turquoise est affichée au prix de 29,99€).

👉🏼 La brosse en poils de chez The Body Shop :

img_0370

Pour finir, je voulais évoquer par ici la brosse en poils de chez The Body Shop qui a de fortes ressemblances avec la brosse Tosowoong très réputée en Corée pour réduire l’excès de sébum et les points noirs. Effectivement, elle est en poils et l’entretien est un peu poil plus contraignant (c’est le cas de le dire ! 😂) que les deux appareils évoqués précédemment mais, celle-ci est une brosse plus traditionnelle puisqu’elle n’est pas électrique.

img_2229

Comment l’utiliser ? Tout comme la brosse en silicone : en effectuant des mouvements circulaires tout en douceur. Je l’utilise une fois tout les quinze jours environ, en remplacement à la brosse en silicone.

Ce que j’en pense : Lorsque je l’ai essayé pour la première fois, j’ai été très surprise de la douceur de ses poils, je m’attendais à un contact plus raîche avec ma peau mais il n’en est rien. Elle est très agréable à utiliser et fonctionne très bien couplée à un gel nettoyant. Que dire mis à part qu’elle épouse parfaitement la forme du visage et qu’elle finalement facile à nettoyer, son prix riquiqui (5€00) m’avait tentée comparé à la version originale (26€00).

Son prix : malheureusement, elle n’a plus l’air disponible sur l’e-shop de The Body Shop (peut-être en boutique), j’ai trouvé une alternative ici mais plus onéreuse (19,90€)

Pour conclure, je reste intimement convaincue que nos mains restent le meilleur allié pour nettoyer notre visage, mais lorsque l’on souhaite un nettoyage en profondeur, on peut être parfois limité et c’est à ce moment là que ce genre d’outils peuvent prendre le relai. Je ne les utilise pas pour autant au quotidien, mais, ils s’avèrent être de véritable complément à notre routine même si ils peuvent à première vue, être un peu « gadgets ».

Et vous, avez-vous déjà utilisé la cosmétique instrumentale?

6 commentaires sur « Revue#4 – La cosmétique instrumentale : mon expérience »

  1. Coucou
    J’ai toujours été intriguée par ce genre de « cosmétique » mais je n’ai jamais investi. Je ne veux pas me retrouver avec quelques chose qui ne fonctionne pas et que j’aurais payé un bras. Heureusement ton article me rassure surtout sur la lumière talika mais je pense tout de même conserver mon éponge konjac pour le moment 🙂
    Bisous
    s

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou 🙂
    Personnellement j’ai déjà testé la brosse nettoyante de Clinique (même principe que la Clarisonic), c’est vrai que ça nettoie bien la peau mais comme tu le dis dans ton article niveau hygiène c’est très contraignant car il faut souvent changer la brosse (tous les 3 mois, ça dépend de l’utilisation) et ça devient vite onéreux.
    Après j’ai également testé l’éponge Konjac purifiante de Sephora (la noire) et c’est vrai que ça nettoie très bien et enlève les impuretés mais il faut la changer souvent également.
    Ton ressenti sur la Free Skin de Talika me donne envie de me lancer et de la tester, j’hésitais depuis un petit moment en plus … Donc merci pour ton article.
    Bonne continuation à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      Merci pour ton commentaire, je vais peut-être me pencher sur l’éponge konjac car je n’ai que des avis positifs. À tester donc ! Et sinon, je retrouve dans tes arguments les craintes que j’ai à propos des brosses Clinique ou Clarisonic. La Free Skin est top, j’ai eu de beaux résultats grâce à elle.
      Merci encore pour ton retour ☺

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou Justine, ton article est intéressant sur le sujet abordé, je n’ai jamais utilisé aucun de ses appareils, j’utilise l’éponge Konjac pour me nettoyer le visage… à part les points noirs et les pores un peu dilatées je n’ai pas vraiment de problèmes de peau .
    Bisous et passe une bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nina, merci pour ton retour, tu as de la chance de ne pas avoir de problèmes de peaux. Depuis quelques semaines, je fais un sauna facial maison et j’essaie d’en faire un tout les 15 jours pour enlever les points noirs, c’est relaxant je trouve.
      Bonne journée,
      Bisous 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s