Routine#4 – Ma routine capillaire bio (ou presque !) pour cheveux secs, épais et bouclés

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma routine capillaire du moment. Ma première routine à ce sujet datant déjà de quelques mois, je me suis dit qu’une petite mise à jour s’imposait. Dans ma première routine, j’évoquais mon type de cheveux qui sont toujours longs et épais. De nature normales, ils ont néanmoins besoin de nutrition pour éviter de s’abîmer. Je réalise cette routine deux fois par semaine :

👉🏼 Avant la douche sur cheveux secs :

IMG_1437

Quelques heures avant mon shampoing, j’aime réaliser un bain d’huile sur mes pointes sèches. J’ai pour habitude d’en « mixer » deux d’entres elles et de les alterner en fonction des semaines. Les huiles de coco et davocat apportent de la nutrition aux cheveux tandis que les huiles de ricin et de moutarde sont plutôt connues pour leurs propriétés stimulantes afin de favoriser la pousse des cheveux.

👉🏼 Sous la douche :

IMG_1441

Avant de commencer mes shampooing, je veille à bien mouiller mes cheveux afin d’enlever au maximum l’excédent d’huiles. Depuis quelques années, j’utilise deux shampooing différents : un liquide pour mes racines et un solide pour mes longueurs et pointes. En ce moment, j’utilise le shampoing pour les cheveux normaux de chez Avril ainsi que le shampooing solide pour les cheveux normaux de chez Lamazuna. Bien que j’aime utiliser ces deux produits, j’ai un réel coup de coeur pour le shampooing solide. Je l’apprécie pour la légèreté qu’il laisse aux cheveux et surtout pour le volume qu’il apporte sans en faire trop.

IMG_1442

L’étape de l’après-shampooing n’est plus aussi indispensable qu’avant pour ma part, mais, il est vrai que j’aime toujours en utiliser un. Celui à l’aloe vera et à l’huile d’argan de chez Avril a une texture crème facile à appliquer. (En faisant mes petites recherches sur le site, je me suis aperçu que celui que je vous présente n’apparaît plus, il a l’air d’avoir été remplacé par celui-ci qui contient de l’huile de ricin à la place de l’huile d’argan).

Lire la suite de « Routine#4 – Ma routine capillaire bio (ou presque !) pour cheveux secs, épais et bouclés »

Routine#4 – Spéciale sourcils (entretien & maquillage)

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de sourcils et plus particulièrement de la « manière » dont je les entretiens. Il faut avouer que j’ai de la chance concernant les sourcils car ils ne me demandent que de peu de temps d’entretien (dû à la forme naturelle de mes sourcils qui est bien définie). Pendant longtemps, je ne faisais qu’épiler mes sourcils en enlevant uniquement les poils qui poussaient sous l’arcade sourcilière puis, j’ai commencé à utilisé un mascara à sourcils pour les fixer car je ne voulais pas toucher à longueur des poils.

Du coup, depuis peu, j’ai pris « le risque » de réaliser cette tâche délicate moi-même et c’est ce que je voulais vous montrer aujourd’hui (tout en sachant que j’effectue cette routine lorsque j’en ressent le besoin) :

  1. La crème hydratante :

Avant de commencer, j’applique ma crème hydratante habituelle pour ne pas irriter ma peau.

2. La coupe :

Dans un premier temps, je brosse les sourcils avec un goupillon en plaquant les poils de la queue du sourcils de l’intérieur vers l’extérieur (dans le sens du poil en fait) pour bien les mettre en place. Ensuite, je relève les poils en dirigeant le goupillon du bas vers le haut du sourcil pour bien délimiter la longueur de poils à couper (je n’hésite pas à effectuer cette étape plusieurs fois pour ne pas me louper).

IMG_2645IMG_2652

On passe à l’étape la plus délicate puisqu’il s’agit de la coupe, il suffit de couper les poils que l’on a fait dépasser précédemment, ce n’est pas forcément toujours évident à faire donc je n’hésite pas à prendre mon temps pour ne pas trop couper (et pour ne pas retrouver avec un trou en plein milieu du sourcil 🙊).

Je procède ensuite à l’épilation, j’enlève juste ce qui dépasse de la ligne du sourcils, c’est une étape que je réalise une fois tous les quinze jours  (et encore, je n’en suis pas certaine).

Les produits utilisés :

IMG_2722
Crème de jour pour peaux normales à mixtes7,00€ chez Avril
IMG_2723
Kit de définition sourcils (goupillon et ciseaux) – 14,95€ chez Sephora 

Lire la suite de « Routine#4 – Spéciale sourcils (entretien & maquillage) »

Revue#4 – La cosmétique instrumentale : mon expérience

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler de cosmétique non pas de cosmétiques « classiques » mais de cosmétiques instrumentales. Depuis quelques années, la beautysphère s’est retrouvée assaillie de brosses nettoyantes en tout genre (telles que les Clarisonic par exemple) afin de nettoyer en profondeur le visage. Ces brosses bien qu’assez coûteuses, (comptez 200€ pour certaines 😱) étaient dotée de brosses interchangeables afin que la brosse puisse s’adapter à tout types de peaux.

Après avoir eu de l’acné, je conserve malgré tout des cicatrices et des imperfections apparaissent très fréquemment sur des zones localisées de mon visage : c’est pour cela que ce genre « d’outils » m’ont interpellés. Alors, que cachent donc ces objets, sont-ils vraiment utiles ou sont-ils au contraire, de véritables gadgets?

Pour être honnête, j’étais très septique au début surtout lorsque je regardais les revues à propos de la Clarisonic, ce qui me posait problème c’était l’hygiène de la brosse. Etais-ce facile d’entretien? La réponse à ce genre de questions me laissaient plutôt dubitative et puis, il ne fallait pas oublier que le changement de la brosse tout les trois mois était nécessaire pour continuer à l’utiliser (ce qui se traduisait par un investissement sans fin au final).

Jusqu’au jour où j’ai vu apparaître d’autres appareils et c’est de ce genre d’appareil dont je voulais aborder le sujet aujourd’hui, j’en possède trois au total :

img_0363

👉🏼 La lumière Free Skin de chez Talika :

img_0368

Parlons tout d’abord de la lumière pulsée Free Skin de chez Talika, cet objet aux apparences inédites attiré mon attention. Comment de « simples lumières » peuvent apporter un soin au visage? Comment ses lumières colorés peuvent neutraliser les rougeurs et les imperfections à la fois?

Ce que la marque en dit :

Inspiré des travaux de la NASA sur les propriétés de la lumière, Free Skin est un appareil unique qui combine 2 longueurs d’ondes qui aide à cibler les imperfections.

Lumière bleue (440 nm)
– Cible la prolifération des bactéries
– Aide à réguler la production de sébum responsable des brillances

Lumière rouge (630 nm)
– Apaise et réduit les rougeurs cutanées
– Atténue les imperfections Lire la suite de « Revue#4 – La cosmétique instrumentale : mon expérience »